Interview par Cathy Libert avril 2019

Interview de FRETO Peintre par Cathy Libert.

1. Bonjour Freto ! Ma première question portera sur votre œuvre globale. Vous dites qu'un vrai créateur se reconnaît à son style. Comment définiriez-vous le vôtre ?

En effet le souhait de chaque créateur, est que son travail soit reconnaissable immédiatement. La « FRETO touch », si elle existe, c'est une combinaison de rondeurs et d’énergies, d’oppositions entre douceur et force.

2. Vous faites beaucoup d'expositions, vous êtes très prolifique, vous avez beaucoup de fans sur Facebook, et vous allez jusqu'à faire des prix sur vos œuvres les plus anciennes... Peut-on dire que vous vivez de votre art aujourd'hui ?.

Vivre de son art est certainement l'objectif de chaque artiste, cependant, même avec une petite notoriété, je ne peux me passer de mon emploi actuel. Peut-être un jour, je me le souhaite.

3. Vous êtes un peintre abstrait, votre médium est l'acrylique... Que trouvez-vous à cette forme d'expression ? La liberté ?

Non seulement la liberté mais surtout la spontanéité.

4. Vos tableaux présentent souvent des formes rondes ou en élypse, mais aussi ce que je vis comme des éclairs, des déchirures, voire des éclatements, des explosions... Est-ce ainsi que vous vivez le monde ?

Je pense en effet que ces mélanges sont le reflet de qui je suis. A la fois doux mais parfois virulent, un peu comme la vie, un peu comme le monde.... rien n’est jamais gratuit dans la vie, le bon affronte toujours le moins bon, l’été contre l’hiver....

5. Par quoi ou par qui êtes-vous inspiré ? Avez-vous une muse comme certains poètes ? (Ce peut être très abstrait aussi !).

Je m’inspire de tout... pendant quelques années ce furent les mythologies, les attributs des déesses et dieux. Les légendes aussi. Plus récemment c'est l’opéra et les ballets. Quant à Ma Muse, c'est en fait une amie peintre... clin d’oeil à elle.

6. J'ai ouï dire que parfois, vous demandiez à votre public de choisir la couleur ou le ton de votre prochaine oeuvre... Est-ce un jeu ? Un défi que vous vous lancez ?

Oui c’était un jeu, pour créer un peu plus d’interactivité avec les amis qui me suivent. Ça permet aussi de me lancer des défis. Mais ça reste très exceptionnel. Mes tableaux sont créés en fonction de mes émotions du moment.

7. Les grands espaces vous attirent-ils ? Je veux parler du cosmos ou des profondeurs de l'océan... Certains tableaux m'y transportent...

Je suis toujours très heureux d’apprendre que des personnes se projettent dans mes tableaux. Ce que vous y voyez reste votre perception et c'est la plus importante à mes yeux. J'aime savoir qu’une de mes créations va vivre sa propre vie, parfois loin des sentiments, émotions ou sens que moi, j’y ai mis à l’intérieur. Mais pour vous répondre, oui pour l'infiniment, qu'il soit grand ou petit.

8. Parlez-nous un peu de vos débuts, de votre approche personnelle de cet art.

L’histoire est longue. Fils unique vivant à la campagne, crayons et feutres me permettaient de créer mes propres univers, de m'évader dans la fantaisie des couleurs. Avec le temps, cette passion s'est effacée au profit d'autres, mais aussi des études, de la vie familiale etc... J’ai repris la peinture il y a 9 ans. J’ai tenté de prendre des cours particuliers, mais je me suis senti en cours de formatage, et je n'ai pas aimé ça. Une passion doit pour moi être libre et sans contraintes... une bouffée d’oxygène. Être autodidacte c'est s’inventer ses propres univers, projeter instinctivement ses émotions. Pas de calcul, beaucoup de spontanéité.

9. Avez-vous le temps d'avoir une autre passion dans la vie ? La cuisine peut-être ? Je crois savoir que vous êtes gourmand !

En cumulant déjà cette passion avec une activité professionnelle très prenante, il me reste peu de temps pour faire autre chose... un peu de cuisine, un peu de jardinage, un peu de bricolage...

10. Y a-t-il une question que je ne vous ai pas posée et que vous voudriez aborder ?

Je pense que nous avons fait un joli portrait, merci à vous. Et si vous voulez en découvrir encore plus, mon atelier se situe à Hesdin, dans le 62. Il est ouvert au public le samedi et parfois le dimanche en saison estivale. Sinon vous pouvez aussi me suivre sur mon site : freto-artistepeintre.fr